Outils d'auto-évaluation:

Les outils d'auto-évaluation sont basés sur le principe de l'évaluation par le patient capable de communiquer l'intensité de sa douleur, sans l'intervention d'une autre personne. Il existe plusieurs échelles de mesure qui permettent de mesure la douleur du patient et pouvoir adapter son traitement. Par exemple lors d'une arrivée aux urgences, les médecins peuvent nous demander d'évaluer l'intensité de notre douleur grâce à des échelles de ce genre:

  • Pour les enfants, les médecins utilisent des échelles avec des visages. Les visages expressifs sont plus compréhensibles pour eux. Le visage n°0 avec un sourire correspond à aucune douleur et plus on se rapproche du visage n°10, plus la douleur est intolérable. En quelque sorte, l'enfant montre le visage qui a autant mal que lui.

 http://www.bing.com/images/search?q=%C3%A9chelle+de+mesure+de+la+douleur&qs=n&form=QBIR&pq=%C3%A9chelle+de+mesure+de+la+douleur&sc=0-21&sp=-1&sk=#view=detail&id=55D7050A0C0EAF1FED530EECDD0B9A8CC1190007&selectedIndex=0

 

http://www.bing.com/images/search?q=%C3%A9chelle+de+mesure+visuelle+analogique&qs=n&form=QBIR&pq=%C3%A9chelle+de+mesure+visuelle+analogique&sc=0-18&sp=-1&sk=#view=detail&id=2CDCD8CB7A376D65C7E23DCA4A91507CC0C759B7&selectedIndex=12

  • Pour les adultes, il existe une échelle de mesure numérique qui est l'échelle visuelle analogique (EVA) graduée de 0 à 10. Le 0 correspond à "aucune douleur" et le 10 à une "douleur maximale imaginable". Le médecin explique au patient que cette ligne représente un thermonètre de la douleur. A l'aide du curseur, le patient indique le niveau de sa douleur sur la ligne puis au recto de l'échelle s'affiche le score de la douleur.

http://www.bing.com/images/search?q=%C3%A9chelle+de+mesure+visuelle+analogique&qs=n&form=QBIR&pq=%C3%A9chelle+de+mesure+visuelle+analogique&sc=0-18&sp=-1&sk=#view=detail&id=EEF29EBC4BC190A0E968283CF1C475DA14121368&selectedIndex=28

 

Outils d'hétéro-évaluation:

Lorsque que le patient est non-communiquant, un enfant de moins de 4ans ou une personne agée et qu'ainsi l'auto-évaluation n'est pas possible, l'évaluation de la douleur se fait grâce à des outils d'hétéro-évaluation. Ils sont basés sur le principe de l'observation des indicateurs de la douleur du patient, comme ses expressions faciales, ses cris ou ses pleurs par une tierce personne.

×